Exercice physique et Bien-être dans la SEP

EXERCICE PHYSIQUE ET BIEN-ETRE DANS LA SEP :

La pratique régulière d'un sport et l'activité physique en général sont essentiels au maintien de la santé

et à la prévention des maladies.

Le rôle de l'exercice physique chez les patients atteints de SEP a longtemps été controversé.

L'augmentation de la température corporelle aggravant les symptômes de la SEP,

l'exercice était considéré comme pouvant avoir un effet délétère sur l'activité de la maladie.

Il était donc souvent conseillé aux personnes atteintes de SEP d'éviter toute fatigue physique susceptible

d'aggraver les symptômes.

L'exercice est aujourd'ui considéré comme bénéfique pour les patients atteints de SEP et de solides

preuves scientifiques viennent appuyer les recommandations en faveur de l'exercice sur les personnes

atteintes de SEP, et ont permis de montrer que la pratique d'un exercice régulier est bénéfique pour les

personnes atteintes de SEP sur de nombreux plans et est bien tolérée.

L'exercice physique régulier s'accompagne de nombreux bénéfices différents pour les personnes

atteintes de SEP.

L'exercice :

- est utile pour faire face à divers symptômes

- aide à maintenir les capacités fonctionnnelles

- est important pour le bien-être psychologique

- complète les effets des traitements pharmacologiques

Les bénéfices de l'exercice dans la SEP

a) bénéfices physiques :

Les bénéfices les mieux documentés de l'exercice physique pour les personnes atteintes de SEP

sont liés à l'aptitude physique.

La pratique d'un exercice régulier permet après un certain laps de temps (environ 3 mois) une amélioration

des capacités et de l'aptitude physique.

Un entraînement physique régulier permet de maintenir ou d'améliorer la fonction musculaire.

Des études ont montré des améliorations utiles de la force musculaire des membres ou de l'endurance chez

des personnes atteintes de SEP suivant des programmes d'entraînement standardisés.

Ces programmes se sont révélés aussi efficaces, qu'ils soient pratiqués à domicile ou dans une salle de

remise en forme.

L'exercice physique permettrait également aux personnes atteintes de SEP de contrôler leur poids,

d'améliorer leur souplesse et serait un facteur protecteur vis-à-vis de l'ostéoporose. Ces bénéfices

ont été démontrés chez des personnes en bonne santé.

b) bénéfices psychologiques

En plus des bénéfices physiques, l'exercice a un impact psychologique important, qu'il ne faut ni

sous-estimer ni oulier. Même si les mécanismes psychologiques de l'exercice ne sont pas encore

élucidés dans les maladies chroniques telles que la SEP,  il est démontré que l'exercice régulier

contribue à renforcer la confiance en soi.

Les facteurs psychologiques jouent également un rôle important dans le comportement du patient

vis-à-vis de l'exercice et dans sa participation à l'activité physique.

En effet, les résultats et les bénéfices perçus de l'exercice motivent le patient à pratiquer une

activité physique.

"je peux, je suis capable de - malgré ma maladie, malgré les symptômes". L'exercice peut

induire une forte pensée positive et améliorer ainsi l'auto-efficacité (= la croyance en sa capacité

à mener à bien une action).

c) bénéfices pour la santé générale

Il est aujourd'hui prouvé que la pratique régulière d'une activité physique contrivue au maintien en

bonne santé et protège contre les maladies chroniques courantes telles que l'hypertenseion artérielle,

les maladies coronariennes ou encore le diabète de type 2. Des effets protecteurs similaires sont également

prévisibles chez les personnes atteintes de SEP. Dans une étude américaine conduite chez  123 femmes

atteintes de SEP, la participation à une activité physique légère, modérée ou intense a été associée à une

réduction du risque de maladie coronarienne.

Récemment, une étude approfondie a sugéré que l'exercice physique pouvait renforcer et protéger la fonction

cérébrale chez les personnes vieillissantes. L'exercice permettrait d'activer les mécanismes de réparation cérébrale

et pourrait être un facteur protecteur puissant contre le déclin cognitif des personnes atteintes de SEP.

Conseils pratiques pour surmonter les problèmes causés par la chaleur et éviter une fatigue excessive au cours de

l'exercice :

- hydratation (boire suffisamment) avant et pendant l'exercice,

- douche ou bain froid/frais avant le sport

- vêtements appropriés (pas trop chauds), casquette

-s'humidifier avec une serviette mouillée

- préférer l'exercice le matin, mieux toléré que dans l'après-midi

- pour les activités en intérieur, privilégier les locaux avec air conditionné ou aéré

- entraînement par intervalles, faire des pauses courtes mais régulières pendant l'exercice.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site