L'exercice physique et le Bien être dans la SEP

 

L'exercice physique régulier s'accompagne de nombreux bénéfices différents
pour les personnes atteintes de SEP.



        L'exercice :

 

- Est utile pour faire face à divers symptômes
- Aide à maintenir les capacités fonctionnelles
- Est important pour le bien-être psychologique
- Complète les effets des traitements pharmacologiques

 

Les bénéfices de l'exercice dans la SEP


A) Bénéfices physiques :

- Facteur protecteur vis-à-vis de l'ostéoporose
- Contrôler son poids
- Améliorer la souplesse

 

B) bénéfices psychologiques :

- "Je peux, je suis capable de -malgré ma maladie, malgré les symptômes- "
- L'exercice peut induire une forte pensée positive et améliorer ainsi l'auto-efficacité
( = la croyance en sa capacité à mener à bien une action).

 

C) Bénéfices pour la santé générale

- L'exercice permettrait d'activer les mécanismes de réparation cérébrale et pourrait
- Etre un facteur protecteur puissant contre le déclin cognitif des personnes atteintes de SEP.
 

 

D) Bénéfices pour la qualité de vie
     - compte tenu de son évolution, la SEP réduit la qualité de vie des patients. Les programmes d'exercice physique permettent d'améliorer la vitalité des patients et leur vie sociale, améliorant ainsi la qualité de vie.


Exercices et symtomes :

 

La fatigue liée à la SEP varie de façon considérable et interfère avec les activités habituelles.
La réduction de l'activité physique peut parfois aggraver cette fatigue. Etant donné que
l'effort physique entraîne en lui-même une sensation"naturelle" de fatigue, certaines mesures
pratiques peuvent être prises pour éviter une accumulation excessive de fatigue.


- Le yoga est un des moyens connus pour soulager la fatigue.
- L'entraînement physique permet de maintenir la masse musculaire et de combattre la détérioration de la fonction musculaire chez les personnes atteintes de SEP.
- Une spasticité accompagne souvent la faiblesse, en particulier dans les muscles des membres inférieurs.
- Les troubles de l'équilibre sont caractéristiques de la SEP et ils ont tendance à limiter la participation
à l'exercice. Il existe de nombreuses façons de gérer les problèmes liés aux troubles de l'équilibre. Des aides,
la pratique d'exercices dans l'eau ou en position assise plutôt que debout sont des exemples de solutions
pratiques qui peuvent être utiles. Etant donné que l'équilibre est régulé par de multiples facteurs,
il convient de noter que presque tous les types d'exercice "sollicitent" les mécanismes de l'équilibre
de manière très appropriée.

 

Conseils pratiques pour surmonter les problèmes causés par la chaleur et éviter une fatigue excessive au cours de l'exercice :

- Hydratation(boire suffisamment) avant et pendant l'exercice,
- Douche ou bain froid/frais avant le sport,
- Vêtements appropriés (pas trop chauds), casquettes,
- S'humidifier avec une serviette mouillée,
- Préférer l'exercice le matin, mieux toléré que dans l'après-midi,
pour les activités en intérieur, privilégier les locaux avec air conditionné ou aéré,
entraînement par intervalles; faires des pauses courtes mais régulières pendant l'exercice

 

IMPORTANT :


un encadrement par des professionnels est utile, en particulier, le rôle d'un kinésithérapeute expérimenté
comme "entraîneur personnel" peut être crucial



RESUME :


- Les bénéfices associés à un exercice physique régulier contribuent au bien-être des personnes atteintes
de SEP.
- L'exercice doit être considéré comme l'un des éléments essentiels de l'auto-prise en charge
de la maladie. 

Globalement, l'exercice physique dans la SEP :
- Est efficace pour améliorer et maintenir un certain nombre d'aspects de la santé physique, mentale et générale
- Améliore la qualité de vie, notamment lorsque l'exercice est pratiqué en groupe
- Peut prévenir le déclin fonctionnel sur le long terme
- Peu potentiellement avoir un effet protecteur sur la fonction cérébrale
- Est sûr et les avantages dépassent de loin les inconvénients
- S'accompagne de bénéfices maximums lorsqu'il est pratiqué régulièrement, de manière diversifiée et agréable.



Commentaires (2)

1. Pinon Guylaine 24/01/2012

Bonjour Je suis atteinte de SEP depuis 8 ans et je commence à avoir quelques faiblesse musculaires, peut-être dues à mon âge (j'ai 53 ans). J'habite Volvic. Où pourrais-je me renseigner sur la possibilité de pratiquer du yoga?

2. leclerc iréne 25/01/2012

bonjour,
je suis donc la fondatrice de ce site et malade moi-aussi, par rapport à nos rencontres avec des intervenants professionnels et notre vécu
je te proposerai
- de faire un bilan avec ton médecin traitant ou neurologue
- de voir avec ton kiné ou si tu ne fais pas de kiné que ton médecin te prescrive des séances
- de voir avec handisport
- avec l'APF 63 si ils n'ont pas une activité yoga
bien-sûr, tu peux t'inscrire dans n'importe quel club de yoga, mais là attention ! si tu as une faiblesse musculaire dû à la maladie , il y a des mouvements très particulier à faire et même si on est un bon prof de yoga cela ne signifie pas que l'on connaisse au top la SEP !
si tu as besoin de plus de renseignement tu peux me téléphoner
mes amitiés et peut-être à bientôt !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×