La rééducation

 

La rééducation fait partie de la prise en charge globale de la maladie
elle doit être la plus précoce possible afin de préserver l'autonomie et la qualité de vie
il s'agit d'une prise en charge multidisciplinaire avec l'intervention de différents spécialistes, médecins de médecine physique, kinésithérapeutes, ergothérapeutes..



Neurologue et médecine physique :

Le neurologue peut conseiller à son patient une consultation de médecine physique.
Il contribue à équilibrer le mieux possible la personne  au niveau de sa physiologie, de sa motricité et de son autonomie fonctionnelle.
Son objectif est de préserver au maximum les capacités physiques.


Rééducation en collaboration avec des kinésithérapeutes et ergothérapeutes :

L'ergothérapeute a pour rôles essentiels de faire travailler le patient sur des gestes de la vie quotidienne et de donner des conseils sur l'aménagement de l'environnement dans lequel il vit ; l'objectif est de faciliter la vie au quotidien.
Le kinésithérapeute a une place essentielle, il s'occupe d'entretenir les différentes fonctions neuromotrices. Il aide le patient à exploiter toutes ses possibilités et à mettre en place des stratégies de compensation.  Il est intéressant d'apprendre certains exercices au cabinet pour pouvoir les répéter ensuite à son domicile. Certains appareillages représentent parfois une aide décisive



En complément d'un programme de rééducation et afin d'optimiser votre qualité de vie et de réduire la gêne liée à votre maladie ressentie dans votre quotidien, certaines mesures d'hygiène de vie faciles à suivre peuvent vous être proposées :

- Les bains froids (ou balnéothérapie) permettent de refroidir le corps d'un degré, ce refroidissement du corps a pour effet une amélioration subjective et objective de la résistance chez 70% des personnes, qui se sentent alors mieux, plus en forme. Certaines personnes, par exemple, prennent un bain froid avant de sortir de chez elles; elles savent qu'elles se sentiront mieux, d'autant que la durée de cet effet est d'environ 2 heures.
- Et enfin, comme nous l'avons déjà évoqué, il faut oser bouger tout en respectant les signes de fatigabilité.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site