Sophrologie et SEP

SOPHROLOGIE et SEP

Par son approche multifactorielle, la médecine non conventionnelle est jugé utile et complémentaire à la prise

en charge classique.

Parmi les techniques physiques, la SOPHROLOGIE, a pour objectif de sauvegarder ou de rétablir un

équilibre positif entre le corps et l'esprit, mis à mal par la maladie qui menace l'intégrité physique, l'incertitude

qui caractérise la nature, l'intensité, le devenir des symptômes, l'anxiété et l'épuisement qui en résultent.

D'une totale innocuité, la SOPHROLOGIE cherche à renforcer chez le patient la confiance et l'image de soi et à

voloriser sa capacité à faire face et à s'adapter à la situation nouvelle, dés le début de la maladie et au besoin

avec le recours d'une prise en charge psychologique.

La SOPHROLOGIE a l'avantage d'être pratiquée par des professionnels de santé, habituellement des infirmiéres

spécialisées, ayant à la fois l'expérience des soins traditionnels et une bonne connaissance des bases scientifiques

de la maladie, à l'hôpital au sein d'unités de prévention, d'éducation et de réadaptation.

                               Des résultats encourageants, prometteurs, durables, certes non validés,

                                               sont observés sur l'amélioration de la qualité  de vie.

Ainsi la SOPHROLOGIE occupe une place dans la prise en charge de la SEP pour soutenir et aider les patients à

rechercher le "mieux-être et le mieux vivre",  tout au cours de leur maladie, toujours présente mais parfois invisible .

Les expériences déjà en cours méritent d'être encouragées, poursuivies, développées au sein des consultations

spécifiques mais aussi d'être évaluées par des études"

                                                                                                                              par le Docteur Patrick LE COZ

 

MAIS QU'EST-CE-QUE LA SOPHROLOGIE ?

La SOPHROLOGIE, on en parle de plus en plus, c'est certain, mais on ne la connaît pas vraiment.

Bien qu'elle ait déjà plus de 40 ans d'existence (1960) , la SOPHROLOGIE souffre d'un déficit de communication.

1/ DEFINITION DE LA SOPHROLOGIE

la SOPHROLOGIE vient du grec :

SOS : HARMONIE

PHREN : ESPRIT

LOGOS: SCIENCE  ou  DISCOURS  ou  ETUDE

SOPHROLOGIE : ETUDE DE L"HARMONIE CORPS-ESPRIT

La SOPHROLOGIE a été créée en 1960 par le Professeur Alfonso CAYCEDO (Espagne) , neuropsychiatre, avec une

équipe de psychiatres et de neurophysiologistes.

C'est une discipline permettant de renforcer nos capacités internes personnelles et d'améliorer ainsi l'existence de ceux

qui la pratiquent.

Elle ne se substitue aucunement à un traitement médical quel qu'il soit mais accompagne le patient tout au long de son

existence afin de  maintenir :

- son autonomie

- sa confiance en soi

- son harmonie physique et mentale

- sa capacité de projets

- sa gestion efficace des problémes de la vie

elle permet à chacun de rechercher se valeurs propres et de porter un nouveau regard sur la vie, plus riche et plus ouvert,

générateur d'espoir et de projets.

ELLE CONSTITUE UNE VERITABLE VOIE DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL .

 La SOPHROLOGIE se base sur une méthodologie scientifique avec des concepts et objectifs originaux en perpétuelles actualisations.

Il ne s'agit pas de dire, de conditionner ni de persuader. Il s'agit de vivre son corps au quotidien dans l'expérience et vivre une réalité

consciente pour mieux se connaître soi-même et connaître les possibilités qui sommeillent en nous afin de devenir un peu plus

acteur qu'objet de notre propre vie.

En conclusion, c'est une méthode naturelle, qui équilibre le corps et l'esprit en travaillant

sur la conscience humaine et les valeurs

de l'existence.

2/ Intérêt et but de la SOPHROLOGIE 

le cerveau a deux fonctions principales :

- faire fonctionner correctement notre corps

- gérer le plus efficacement possible nos émotions

Si le patient  présente un trop plein d'émotions, le cerveau ne peut correctement gérer le fonctionnement du corps :

                        ce qui le fragilise

Le cerveau, en cas de stress, va mettre en place des mécanismes physiologiques et hormonaux spécifiques afin de rétablir

                      'un pseudo équilibre" corporel.

Si le cerveau sollicite abusivement ses mécanismes, il peut y avoir dysfonctionnement et usure de l'organisme.

La SOPHROLOGIE est d'ailleurs considérée comme une des méthodes les plus importantes au niveau mondial

pour la lutte contre le stress et pour le développement personnel.

Afin de maintenir un véritable équilibre, le patient  pratiquant un entraînement SOPHROLOGIQUE, va apprendre

naturellement à :

- être à l'écoute de son corps afin de connaître ses limites pour ne pas les dépasser

- rationnaliser et relativiser les situations difficiles dans le but d'y répondre efficacement, sans mettre en

péril son équilibre.

- exprimer ses émotions et pour certains à les gérer pour éviter le trop plein d'émotions, source de déséquilibre.

Peu à peu, le patient  intégrera une nouvelle organisation de vie, une nouvelle hierarchisation des impératifs

quotidiens pour exister plus pleinement et faire face le mieux possible aux aléas de l'existence.

La SOPHROLOGIE ne se suffit pas toujours à elle-même et il peut être judicieux de la combiner avec une prise

en charge psychologique et/ou psychiatrique en fonction du patient.

3/ Déroulement d'une séance

La séance se pratique en milieu hospitalier ou en milieu libéral, en individuel ou en groupe, à raison d'une heure

par semaine pour commencer. Les séances s'espacent dans le temps au fur et à mesure de la progression dans

l'autonomie.

Il est important de souligner qu'en libéral, le coût d'une séance peut aller de 35 euro à 80 euro et qu'en secteur

public (hôpital), la prise en charge est gratuite.

C'est une pratique régulière avec un entraînement structutré, fondé sur des exercices précis et basés notamment sur

LA RESPIRATION (seul moyen naturel d'agir sur le corps et l'esprit en toute liberté)

Ces exercices sont choisis et sélectionnés par un sophrologue parfaitement formé et diplômé. La sophrologue dirige

la pratique en fonction de la demande et de la personnalité du patient qui est en face de lui, dans le souci d'une

interactivité permanente.

Les séances s'effectuent dans un cadre acceuillant, silencieux, sans confort olfactif particulier, ni musique d'ambiance :

                              ce n'est pas de la relaxation.

Un environnement saturé en bruits et odeurs divers pourrait interférer avec le travail SOPRHOLOGIQUE. La position de

travail est soit debout soit assis (mais jamais allongé) en fonction des possibilités physiques de chaque patient.

Il est important également que le patient s'entraîne régulièrement à son domicile et/ou son lieu de travail et soit acteur

à part entiére de sa prise en charge.

4/ qui est le SOPHROLOGUE ?

Le futur sophrologue s'engage sur quatre années d'une formation théorique et pratique, dispensée par des professeurs

habilités par la Fondation Alfonso Caycedo et sous le contrôle du Conseil Supérieur de la Déontologie Sophrologique.

Le sophrologue, qui a en général déjà un travail, doit avoir un niveau bac minimum pour pouvoir prétendre à faire la formation

sophrologique et effectue 4 ans de formation:

- 2 années dans une école de sophrologie

- 4 stages dont 2 par an en Principauté d'Andorre avec le Professeur Caycedo

Au final, le sophrologue reçoit un diplôme de "Master spécialiste" en sophrologique ou branche prophylactique (prévention) selon

la profession.

site internet :

- www.unisophro-lille.com

- www.sophrologie-caycedienne.com

- www.sophrobelgique.com

- www.unisophro-tourcoing.com

- www.charras.fr

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site